la flamme Occitane 2017 aura lieu le 11 mars à Montrejeau

pour voir les albums cliquez sur les photos

et deux albums de plus merci Gery d'AFUM TEAM

Pour les voir cliquer en haut à gauche sur la photo

les résultats de la belle cuvée 2017!!!
résultats flamme 2017.pdf
Document Adobe Acrobat 58.0 KB

le récit de Brice Rohault

Samedi après midi, c’était la septième édition de la « Flamme Occitane » à Montréjeau, du moins dans sa nouvelle version. La course, organisée par l’ACM dorénavant présidée par Pascal Audic et une nouvelle fois été orchestrée par Annick Bellile, existe depuis 2005. Mais elle était lors des premières versions, courue en relais. Depuis 2011, il n’est possible sur la Flamme que de se retrouver seul face aux éléments, seul pour tout demander à son cœur et à ses jambes, que ce soit sur 7 ou 15 kilomètres, l’effort necessaire. Si le 7 km est un galop préservé sur un asphalte relativement plat, le 15 km est bougrement plus difficile. La longue course enchaine sur un parcours vallonné très exigeant, routes, chemins, pentes montantes et descendantes, dans un décor en majeure partie boisé. Au départ donné simultanément, les deux cents coureurs de l’édition 2017 se sont lancés comme s’ils n’avaient que quelques centaines de mètres à couvrir, difficile pour les plus néophytes de suivre le train imposé à 18km/h en tête de course. Mais, très vite les premières chaleurs ont surpris plus d’un organisme. Il neigeait il y a une semaine. Le soleil de plomb a plombé les baskets. La plupart des coureurs ont beaucoup souffert. L’édition 2017 a regroupé beaucoup d’habitués, en tête un plateau de coureurs particulièrement chevronnés,. Si Ludovic Dasque et Marie Christine Assouere s’adjugent sans adversité rapprochée le 7km, la lutte fut beaucoup plus acharnée sur le plus long tracé. Julien Courbet a su s’extirper d’un groupe encore compact dès les premières difficultés et préserver jusqu’au finish une avance longtemps indécise. Jean Luc Grisnaux et Rubi Bastelica se sont bien accrochés. Ils finissent 2 et 3 dans sa foulée. Quant à la grenadine Sophie Patarin, en pleine préparation du championnat de France de 100 km, très en jambes, elle a largement dominé la vainqueur de l’édition précédente Célianne Junca. Myriam Caubet est troisième. Au-delà des podiums, la plupart des concurrents, exténués, sont repartis contents. La Flamme Occiitane est toujours un beau et grand moment de course à pied.

les licenciés de l'ACM seront là pour vous réserver le meilleur des accueils possible!!!
les licenciés de l'ACM seront là pour vous réserver le meilleur des accueils possible!!!
Dépliant Course 2017 flamme Occiatne.p
Document Adobe Acrobat 478.5 KB